7392large

BLOCKCHAIN – POURQUOI IL FAUT S’Y INTÉRESSER

La grande majorité des projets de dématérialisation des processus, par exemple de KYC, sont réalisés pour apporter de la fluidité, de la sécurité, et des gains de temps aux utilisateurs. Mais sans confiance dans le contenu numérique, cette digitalisation des processus métiers, à laquelle nous assistons tous, se résume à un stockage purement déclaratif de données, qui nécessite d’ajouter, par sécurité, des contrôles. Ces contrôles sont coûteux et peu productifs.  

La nouveauté apportée par les nouvelles architectures de confiance numériques de type Blockchain, permettent d’attester en temps réel, simplement et automatiquement, du bon déroulement de processus métiers digitalisés, à partir de données partagées.  Leur mise en œuvre, de plus en plus fréquente, doit se faire avec la performance comme objectif.

 D’abord en maîtrisant la technologie de block-chain et ses limites, et ensuite en n’oubliant pas que rien ne remplace le contrôle a priori des documents eux-mêmes avant leur digitalisation. La block-chain ne se justifie qu’avec des « documents de confiance ». Sinon, à quoi sert-il de bénéficier d’une traçabilité et d’une sécurité absolue, si les documents digitalisés sont susceptibles d’être frauduleux ?

C’est pourquoi, les technologies de détection de la fraude et la block-chain, opportunément associées, constituent des outils extrêmement complémentaires de lutte contre la fraude.

La digitalisation des processus métiers, n’a de sens que s’il elle permet de tracer et stocker des données de confiance. C’est là que la puissance de la block-chain et de nos technologies de détection peuvent, ensemble, apporter une énorme différence.

Une block-chain est une base de données digitales qui contient l’historique de tous les échanges effectués entre ses utilisateurs et ce depuis sa création.  Elle est sécurisée et partagée entre ses utilisateurs sans intermédiaire, ce qui permet à chacun de vérifier la validité de la chaine et de son contenu.

En fait, c’est un transfert de valeurs entre portefeuilles, sans intermédiaire (notaire, banque), signé par la clé privée de l’émetteur. Les transactions sont ensuite diffusées dans le réseau et confirmées.

The Economist l’a surnommée : « La machine à créer de la confiance ». La protection des données est assurée par des moyens cryptographiques, une fois la donnée ou la transaction inscrite, il est impossible de la modifier ou de la supprimer.

Quels usages de la Blockchain ? Le cas de l’Estonie.
En Estonie, 99% des services publics sont accessibles en ligne, 95% des citoyens paient leurs impôts en ligne (contre 61% en France). Il est même possible d’envoyer un message WhatsApp à son médecin pour avoir une ordonnance.

Ces pratiques ont été permises uniquement grâce la mise en place de blockchains, un système informatique décentralisé. Pour le cas de l’Estonie, les utilisateurs entrent leurs données une seule fois et tous les autres sites enregistreront automatiquement l’information. Le tout avec une confidentialité des données assurée. Chaque citoyen reste propriétaire de ses données et peut vérifier qui les consulte.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
7493large

LA RECONNAISSANCE FACIALE ONBOARDÉE DE CTMS : UN NOUVEL OUTIL DE LUTTE CONTRE LA FRAUDE

L’expérience de nombreuses institutions dans le monde confirme que la reconnaissance faciale est actuellement une des méthodes les plus efficaces pour contrôler l’identité d’une personne dès l’entrée en relation.

La mise en place d’un outil de reconnaissance faciale dans les processus d’onboarding permet à la fois de simplifier et de raccourcir le temps du processus d’entrée en relation mais aussi de diminuer les risques financiers en détectant, dés le départ du processus, les tentatives de fraude.

Pour répondre à la digitalisation complète des processus de KYC et d’on-boarding, chaque client peut ainsi ouvrir un compte, souscrire à une offre directement en ligne sans avoir à se déplacer, et cette facilité s’applique désormais aussi  au contrôle d’identité. Ce qui devient une facilité pour le client, se traduit du même coup par une sécurité accrue pour le professionnel, de tous secteurs de l’économie.

Le contrôle facial on-boardé permet de renforcer les relations BtoC tout en ayant un impact bénéfique sur la relation de confiance et de transparence du client vis à vis du fournisseur (Banque, Assureur, etc.). Cette expérience on-boardée permet aussi d’augmenter la compétitivité et de répondre aux attentes des clients très à l’écoute de tout ce qui peut accroitre la qualité de service et la rapidité des processus de contractualisation.

Pour compléter l’offre, un module administrateur permet au client, en cas de doute et s’il le souhaite, d’accéder aux données liées au contrôle facial.

En cours de développement : une plateforme d’on-boarding intégrant le contrôle facial et un téléopérateur.
Lutter contre la fraude sans négliger le contact humain : CTMS propose une interface de dialogue permettant d’être face à face avec son client ou son prospect. 
On constate que le taux de signature de ventes augmente de près de 30% en présence d’un opérateur assistant le client, par rapport aux achats entièrement automatisée. Avec une assistance, le client construit un lien avec la marque et renforce ainsi la position de l’entreprise sur le marché et garantit un taux NPS (fidélisation client) élevé.

Dans ce contexte, CTMS développe actuellement une offre qui permettra, à court terme, d’échanger avec son client en toute sérénité dans un environnement 100% sécurisé et digitale. Cette technologie a pour but de sécuriser les échanges et les traitements des données échangées. 
Le système dirige automatiquement le trafic entrant afin de maximiser les ressources humaines disponibles.
Complémentaire à la vérification d’identité à distance, ce service renforcera les process de fidélisation tout en luttant contre la fraude identitaire.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
4560large

DIGITALISATION, INTELLIGENCE ARTIFICIELLE, BIG DATA – FRAUDES ET NOUVELLES TECHNOLOGIES : MEILLEURE SÉCURITÉ OU MENACE NOUVELLE

INFORMATION DERNIERE MINUTE 
La Conférence a lieu au New Cap Event Center – 3, quai de Grenelle – 75015 Paris.
A 2 minutes à pieds du lieu initial.
Jeudi 25 Janvier – 18h

Depuis plus de 20 ans CTMS est un acteur reconnu de la lutte contre la fraude. La 1ère conférence CTMS du 25 janvier prochain permettra, avec le concours de 3 intervenants experts, de répondre aux questions que pose l’évolution de la société actuelle, entre Big Data, intelligence artificielle et digitalisation. 
Au delà de l’évolution technique et technologique, il semble que l’analyse et l’intelligence humaine restent incontournables. 

Réponses et précisions le 25 janvier – 18h.

Au programme :

– Fraude documentaire, fraude à l’identité : tendances actuelles et nouvelles menaces
Jean-Michel Brevet – Commissaire Divisionnaire
Division de l’expertise en fraude documentaire et à l’identité (DEFDI) de la direction centrale de la police aux frontières

– Analytics, Big Data et Intelligence Artificielle : qu’est-ce que la machine peut nous apporter ? Quels impacts sur nos métiers ?
Jonathan Basse – Fondateur et Senior Technologist de Data Essentials

– Le KYC digital à l’épreuve du terrain : apports des technologie et intérêt pour le business. Retours d’un utilisateur. 
Michaêl Audran – Direction de la conformité – Responsable Lutte Contre le Blanchiment des Capitaux et la Fraude – BMW Finance 

Contact et inscription 
contact@ctms.fr
04 78 460 021

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
4355large

AUTOMATISER LE CONTRÔLE DES COMPTES MULTI-TITULAIRES : C’EST POSSIBLE AVEC EASYCONFORM

Un dossier multi-titulaire est un dossier contenant plusieurs pièces administratives de personnes différentes (sou-dossiers).
La solution Easyconform prend désormais en charge la reconnaissance et le contrôle de toutes ces pièces, d’identités différentes, dans un même dossier. 

La technologie Easyconform permet de rapprocher automatiquement les différentes pièces des différents titulaires et donc d’établir des contrôles unitaires et croisées sur chaque sous dossier.

Ces contrôles sont effectués en temps réel. Ainsi, par exemple, un dossier de 20 pièces sera analysé, trié et contrôlé en seulement quelques secondes automatiquement.

Une interface dédiée au client permet de générer un certificat multi-titulaire reprenant la liste exhaustive des contrôles effectués.

Cette interface permet aussi l’ajout de nouvelle(s) pièce(s) au(x) différent(s) sous dossiers pour de nouveaux contrôles croisés des données et édition d’un nouveau justificatif.

Simplifiez vos process dès l’entrée en relation :

Plus besoin de trier en amont vos documents, Eayconform le fait pour vous, tout en effectuant les contrôles de conformité obligatoire.
Pour plus d’informations, n’hésitez pas à contacter notre service commercial​

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
4457large

PROTECTIONS DES DONNÉES, NOUVELLE RÉGLEMENTATION : CTMS SE MET EN CONFORMITÉ

A partir du 25 mai 2018, la réglementation associée à la protection des données évolue dans tous les états membres de l’Union européenne. 

L’objectif de ce nouveau règlement européen (RGPD) est de renforcer la protection des personnes physiques face aux nouvelles réalités numériques.

Il consiste aussi en la transparence des traitements concernant les données personnelles.

Les entreprises doivent désormais rendre compte sur les traitements des données  et leurs usages au sein de la société.

La RGPD a pour but de responsabiliser les entreprises et de simplifier les démarches administratives.

CTMS se met conforme au RGPD :

Depuis quelques mois, CTMS a entamé  une démarche afin d’organiser sa mise en conformité dans le cadre de cette nouvelle réglementation.

CTMS garantie à ses clients le respect de la protection des données, la sécurité et la transparence des traitements mis en place ainsi que l’étude d’impact, systématique, avant la mise en œuvre de certains traitements.

Dès Mai 2016, nos équipes et notre DPO (Data Protection Officer) se porteront garants des solutions mises en œuvre afin de renforcer la confiance et le professionnalisme que demandent nos clients

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
3346large

CTMS SOUTIENT LE « MADE IN EUROPE »

CTMS, leader sur le marché de la détection des faux billets,  s’engage à promouvoir la fabrication Européenne. Depuis 2008, l’entreprise Lyonnaise a noué un partenariat avec la société Photovox. Basée en Italie, celle-ci est le dernier fabricant de détecteurs de faux billets en Europe. Son savoir-faire de plus de 60 ans, et son expertise dans la production de capteurs magnétiques, en font un partenaire de choix pour CTMS.

Avec le passage à l’Euro, Photovox s’est lancée dans la fabrication d’un détecteur de faux billets : le PHOTOEURO 3, suivi du VERIFIVE puis du PHOTOEURO 4 à partir de 2012 et du CINQUE en 2017. Ainsi, le CINQUE et le VERIFIVE constituent à présent les derniers détecteurs de faux billets à être fabriqués en Europe.

Soucieuse de lutter contre les faux billets, CTMS offre le meilleur rapport qualité prix à ses clients. Cela passe par la promotion du label « Made in Europe », mais également par un Service Après-Vente réactif et basé en France.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

COORDONNÉES

Adresse : 1 - 3 Rue du Docteur Paul Diday - F 69003 LYON

 

Société : +33 (0)4 78 460 021

Fax +33 (0)4 72 301 721

Support : +33 (0)8 91 690 117*
*Service 0,50€/min + prix appel

INSCRIPTION À LA NEWSLETTER