7597large

CAISSE DES DÉPÔTS ET CONSIGNATIONS – UN AN DÉJÀ

Dans le cadre du projet, les équipes de CTMS ont accompagné CDC dans les actions préalables de définition des règles de gestion internes à CDC et leur paramétrage. D’une manière générale, CTMS a balisé de manière explicite le déploiement d’un environnement de production EASYCONFORM. 

Les développements spécifiques ont été pris en charges selon les modalités suivantes comme pour tous nos clients :

  • Analyse des besoins spécifiques du client
  • Accompagnement si besoin dans l’expression de besoins
  • Rédaction des spécifications techniques et fonctionnelles
  • Développement spécifiques
  • Recette des développements.

CTMS met en œuvre cette démarche en jalonnant le projet de points métiers nécessaires au suivi de la mise en œuvre de la solution chez le client.

De la même manière, CTMS est en mesure d’accompagner ses clients dans l’analyse des processus métiers et informatiques en mobilisant une ressource experte en lien avec le périmètre traité y compris sur des problématiques de maintien en condition opérationnel.

Nous pouvons également intervenir en amont pour effectuer un audit technique / fonctionnel des briques applicatives et d’architecture SI afin de poser un diagnostic claire sur les problématiques d’interfaçage avec notre solution:

– Analyse des flux de données

– Diagnostic technique et fonctionnel des solutions du client en lien avec EASYCONFORM (Outil GED, RAD/LAD, BI …)

– Diagnostic d’échange de données (WS, API)

– Analyse de structuration et de stockage des données

– Diagnostic initial de sécurité

A la demande, nous analysons les attentes afin d’effectuer une analyse préalable et de préparer un chiffrage et un planning d’intervention dimensionnés.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
7695large

LUTTE CONTRE LE BLANCHIMENT – UN COÛT TRÈS ÉLEVÉ POUR LES BANQUES

La facture va continuer à grimper du fait de la mise en œuvre de la 4ème directive européenne qui vient tout juste d’être transposée par les états membres de l’Union Européenne et la 5ème directive qui a été votée le 19 avril dernier.

Cette dernière fait suite aux attaques terroristes de Paris et Bruxelles ainsi qu’aux scandales des Panama et de Paradise Papers. L’objectif est d’accroître la transparence et de réagir aux derniers développements technologiques (crypto monnaie,…).

Les ressources humaines sont de loin la plus importante part des dépenses liées aux activités de Conformité.

Les banques et sociétés financières françaises se tournent pour l’heure vers le traitement manuel des procédures. Le traitement du « KYC » représente un coût de 40% des dépenses.

En France la plus grande partie de ces organismes utilisent aujourd’hui  la solution idenTT commercialisée par CTMS.

La solution EASYCONFORM, éditée par CTMS, qui permet une industrialisation complète du On Boarding et du contrôle de conformité documentaire, offre une alternative globale économique et pertinente. 

Développée en partenariat avec les organismes bancaires, EASYCONFORM est une solution déjà adoptée par des banques de référence sur le marché français.

Ses contrôles avancés sur l’ensemble du spectre documentaire (Carte d’identité, passeport, titre de séjours, factures justificatifs de domicile, bulletins de salaire, avis d’imposition, Kbis, Iban) font de CTMS le leader sur le métier du contrôle de la conformité documentaire.

Easyconform a été pensée pour une automatisation, pour faciliter l’expérience client, mais aussi pour les métiers de la Conformité, afin de recentrer les ressources et les moyens sur les investigations et les véritables dossiers à risques pour l’établissement bancaire. 

La Caisse des Dépôts et Consignation a en particulier trouvé la solution EASYCONFORM de CTMS pertinente et l’a implanté depuis près d’un an, dans le cadre de son processus de digitalisation et de la réduction des couts du traitement documentaire.Posted on 30/07/2018 Solution digitale 385

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
2939large

SAVOIR RECONNAÎTRE UN FAUX BILLET : UN IMPÉRATIF POUR LES COMMERÇANTS

899.000 faux billets ont été retirés de la circulation en 2016. Les régions sont fréquemment touchées par une recrudescence des faux billets. Rien que pour l’année 2017,  des fausses coupures ont circulé dans les Hautes-Pyrénées en septembre, Guadeloupe et Réunion l’été, la Drôme en Juillet, région de Niort en Juin, Ardèche en Mai, etc…

Comment faire pour détecter les fausses coupures Euro ?

La méthode T.R.I permet de déceler visuellement, un faux billet, en Touchant, Regardant et Inclinant. Au touché, un billet authentique se caractérise par des impressions en relief.

De plus, des signes de sécurité sont intégrés aux billets Euro, comme les filigranes, les hologrammes et le fil de sécurité. Pour plus d’informations sur ces signes de sécurité, cliquez ici pour être redirigés sur le site Internet de la Banque Centrale Européenne.  Ces signes de sécurité sont visibles en regardant et inclinant les billets.

Toutefois, cette méthode T.R.I présente des limites : la plupart des contrefaçons sont difficilement détectables à l’œil nu. Les faussaires rivalisent d’inventivité et de créativité pour écouler des faux billets, de plus en plus semblables à des coupures authentiques.

Afin de se prémunir contre tout risque de faux billets, il est recommandé de s’équiper en détecteur de faux billets ou en compteuses de billets. Ainsi, la plupart des appareils proposés par CTMS ont été testés par la Banque Centrale Européenne et arrêtent 100% des faux billets.  Pour les commerçants, amenés à traiter quotidiennement des volumes importants de billets, l’acquisition d’un détecteur de faux billet comme l’EUROSURE ou l’EURODETECTOR, est un investissement vite rentabilisé.

Si vous tombez sur un faux billet, il est nécessaire de vous rapprocher de la Banque de France pour qu’il soit détruit. En contrepartie, un reçu vous sera remis, afin de déduire la valeur du billet de vos impôts.  

La force de CTMS réside dans sa connaissance du métier de la fraude, alliée à une R&D constante. 
Vous avez un projet ou une question ? Toute l’équipe CTMS se tient à votre disposition pour répondre à vos questions.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
3751large

LA COMPTEUSE DE BILLETS KOA 75 : UNE VALEUR SÛRE « MADE IN JAPAN »

Depuis quelques années, CTMS commercialise la compteuse de billets KOA 75, également connue sous le nom de MAGNER 75.

Avec plus de 100.000 machines en service, il s’agit d’un des modèles les plus vendus au monde.

Fabriquée depuis 1983 par la société KOA CO Ltd, basée à Kanagawa au Japon, la KOA 75 est une compteuse de billets simple : elle indique le nombre de billets, et en option, détecte les faux billets.

Ce qui distingue la KOA 75 de ses équivalents, c’est sa robustesse, sa qualité irréprochable et sa capacité à traiter les coupures en mauvais états.

Facile à utiliser, il s’agit d’une compteuse idéale pour les commerçants, bureaux de change, grande distribution et banques, qui recherchent une compteuse de billets qui puisse uniquement compter des Euros, Dollars, Franc Suisse, Livre Sterling, mais également le Franc CFA

La KOA 75 existe en deux principales variantes : la   « BASIQUE» ne fait que compter, tandis que la « SUMI » compte et détecte les faux billets. En effet,  la KOA 75 SUMI dispose de systèmes de détection des faux : magnétisme, ultraviolet, infrarouge et détection des dimensions.

Si vous souhaitez investir dans une compteuse de billets de qualité supérieure, aux fonctionnalités basiques, contactez CTMS afin d’obtenir un devis concernant la KOA 75.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

COORDONNÉES

Adresse : 1 - 3 Rue du Docteur Paul Diday - F 69003 LYON

 

Société : +33 (0)4 78 460 021

Fax +33 (0)4 72 301 721

Support : +33 (0)8 91 690 117*
*Service 0,50€/min + prix appel

INSCRIPTION À LA NEWSLETTER