daon-logo

IDENTIFICATION ET SECURITE : L’ETAT FRANÇAIS PROMEUT LA BIOMETRIE (RECONNAISSANCE FACIALE) POUR SECURISER LES DEMARCHES ADMINISTRATIVES.

Chez CTMS nous savons que la biométrie est un allié essentiel dans l’agilité des entrées en relation clients, apportant, sécurité, facilité d’identification et lutte contre la fraude.
Notre offre biométrique, proposée en alliance exclusive avec DAON, un des leaders mondiaux, en est la preuve. Nous accompagnons déjà nos clients (banques, assurances, plateformes digitales etc.)

Nous ne pouvons que nous réjouir de constater que l’Etat français investit dans cette technologie de transformation digitale.

Qu’est-ce que le projet Alicem ?

Alicem, (Authentification en Ligne Certifiée sur Mobile) est une nouvelle application de sécurisation des démarches administratives et des transactions. Une solution sécurisée ou un eldorado risqué ?

La promesse d’Alicem est de simplifier les démarches administratives en ligne via une application. L’internaute n’a plus besoin de mémoriser plusieurs identifiants et plusieurs mots de passe, l’application donnera par exemple accès au site des impôts, au compte d’assurance-maladie ou encore à l’ANTS (Agence Nationale des Titres Sécurisés) qui gère la création des cartes d’identité et des permis de conduire. En tout, plus de 500 services publics seraient disponibles à terme sur Alicem, les mêmes que ceux disponibles actuellement sur France Connect. Alicem est une application qui s’inscrit dans le programme Action Publique 2022, dont l’ambition est d’assurer l’accès dématérialisé à tous les services publics d’ici trois ans.

Sa particularité ? la reconnaissance faciale. Lors de la création du compte, l’internaute est soumis à une série de tests pour prouver qu’il est bien le détenteur du titre d’identité. Il est invité à sourire, cligner des yeux et tourner la tête, trois tests qui permettent de comparer les photos et de valider la création du compte. Les futures connexions se feront ensuite avec un simple code sans repasser par la reconnaissance faciale.

Le risque Zéro n’existe pas et à ce jour Alicem (contrairement à l’offre de CTMS) ne respecte pas encore les dispositions européennes du RGPD.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
Christophe_v2

CTMS forme des professionnels de la fraude à l’Ecole de Police de Nîmes

Dans le cadre d’un renforcement de la sécurité intérieure, Christophe Dolbeau, Directeur Général de CTMS – Expert Anti-Fraude a assuré une formation sur la lutte contre la fraude documentaire (et identitaire) au sein de la Direction de la Coopération Internationale (« DCI »).

Par un partage croisé de bonnes pratiques, la DCI couvre 150 pays avec 300 policiers et gendarmes affectés dans 74 services de sécurité intérieure au sein des représentations diplomatiques à l’étranger.

Au programme de cette formation, une présentation des équipements de premier niveau d’analyse documentaire et une formation à la détection des faux documents d’identité, première cible des fraudeurs.

Retour sur un partage d’expérience par Christophe Dolbeau, expert de la lutte contre la fraude.

Qui étaient les participants à cette formation ?
Nous étions en présence des représentants de la Police aux frontières ou de la Police Nationale, Gendarmerie de différents pays : Taiwan, Allemagne, Madagascar, Congo Brazzaville, Algérie, Maroc, Pologne, Afghanistan, Singapour…

En quoi consistait cette formation ?
Après une présentation de CTMS – Expert Anti-Fraude et des enjeux de notre métier, j’ai pu leur fournir des détails sur nos différents produits et solutions digitales : IdenTT, base documentaire mondiale des documents d’identité et billets de banque, compte fils, torches, loupes, compte fils police avec ultra-violet…mais aussi les détecteurs de table avec lumière blanche et ultraviolet (Fiducontrole P3, P9), notre scanner combo smart et enfin, pour un contrôle poussé en mobilité, notre valise Combo Smart et ses accessoires.

Quelle a été l’implication des participants ?
Chaque participant est confronté à des cas de fraude ou de contrôles différents, dans des situations souvent critiques, face à une criminalité sans cesse plus ingénieuse et imaginative. Chacun a pris en main les différents matériels, en situation réelle avec de vrais et faux documents. Cela leur a permis de se projeter ensuite dans leur quotidien du contrôle documentaire et d’aborder tous les cas pratiques et techniques auxquels ils sont soumis en terme de fraude documentaire et identitaire.

Depuis quand CTMS est-elle présente à l’international?
Nous sommes présents depuis plus de 20 ans dans le monde et notamment en Afrique, essentiellement au sein des pays francophones. Nous accompagnons les services de l’Etat et les Polices aux Frontières dans leur lutte contre la fraude documentaire.

Quels sont les cas de fraude que vous rencontrez le plus souvent ?
Usurpation d’identité, utilisation de faux documents d’identité et falsification de permis de séjour sont les principaux cas de fraude documentaire recensés.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

COORDONNÉES

Adresse : 1 - 3 Rue du Docteur Paul Diday - F 69003 LYON

 

Société : +33 (0)4 78 460 021

Fax +33 (0)4 72 301 721

Support : +33 (0)8 91 690 117*
*Service 0,50€/min + prix appel

INSCRIPTION À LA NEWSLETTER